Membres de l’équipe du CESR

Chiara Lastraioli

(coordinateur du projet ANR) est professeur d’Etudes italiennes à l'Université de Tours. Après des études d’italianisante à l’Université de Florence, elle a obtenu son doctorat en Lettres modernes et soutenu une thèse qui portait sur l’exportation d’un genre satirique - la pasquinade - de l’Italie à la France au XVIe siècle Cette recherche développait une approche bibliologique des manuscrits et des imprimés dépouillés dans les bibliothèques des pays francophones, tout en fournissant l’inventaire des specimina et leur édition. Ses compétences d’italianisante et de francisante et son expérience professionnelle non-universitaire lui ont permis de mener des recherches sur des imprimeurs-libraires, sur des traductions d’ouvrages italiens en français, sur l’essor du livre réformé en Italie et au nord des Alpes, sur la production éditoriale au temps de Guerres de religion, tout en s’attardant sur des personnalités ou des auteurs majeurs (Arioste, Doni, Castelvetro, Bolsec, Calvin, La Noue, etc.). Chiara Lastraioli a perfectionné ses compétences de coordinatrice de groupes de recherche par la participation à des projets internationaux (COST et Cinquecento plurale), mais aussi en tant que co-directrice éditoriale des la collection Savoirs de Mantice (Honoré Champion). Depuis plusieurs années, elle est à l’origine d’initiatives éditoriales collectives (monographies, numéros thématiques de revues, etc.), de séminaires et de colloques internationaux à caractère interdisciplinaire. Elle a effectué des séjours de recherches à l’étranger (Allemagne, Belgique, Italie, Suisse), parfois financés par des institutions, tel que le Fonds National Suisse pour la Recherche. Elle collabore de façon ponctuelle au projet Personnes, Réseaux de Sociabilité et Nouvelles Approches de l’Espace (PERSONAE) et a actuellement la responsabilité des Relations internationales du CESR.

Élise Boillet

est née en 1971, ancienne élève de l’ENS de Fontenay, licenciée d’histoire de l’art, agrégée d’italien, chargée de recherche CNRS au CESR depuis 2002. Auteur de l’ouvrage L’Arétin et la Bible, Genève, Droz, 2007. Directrice et co-directrice des Actes de deux Colloques internationaux organisés au CESR : Antonio Brucioli. Humanisme et évangélisme entre Réforme et Contre-Réforme, Actes du Colloque de Tours (20-21 mai 2005), (éd.) Élise Boillet, Paris, Champion, 2008. Extravagances amoureuses. L’amour au-delà de la norme à la Renaissance, Actes du Colloque de Tours (18-20 septembre 2008), (éd.) Élise Boillet et Chiara Lastraioli, Paris, Champion, 2010. Coordinatrice au CESR de l’axe de recherche « Profane et sacré dans la culture européenne des XIVe-XVIIe siècles ». Dans ce cadre, organisatrice avec Sonia Cavicchioli (Univ. de Bologne), du Colloque international « La figure de David entre profane et sacré dans la culture européenne des XIVe-XVIIe siècles », CESR, 25-27 mai 2011.

Sabrina Ferrara

est née en 1968 et est maître de conférences à l’Université de Tours et membre statutaire du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance. Ses intérêts sont orientés vers la littérature italienne du Moyen Âge notamment Dante. Dans ce cadre elle co-organise le colloque Boccace entre Liber et libri. Les tensions d’un écrivain (6-8 juin 2013). Elle est membre du comité scientifique de la collection Dossier de la maison d’édition :duepunti edizioni (Palerme), ainsi que de la collection d’études Biblioteca della Tradizione de la maison d’édition Cacucci (Bari). Elle s’est occupée de théorie de la communication et de poésie politique ainsi que d’épistolographie latine ; elle est aussi Membre de la Société d’Études Medio et Néo-latines. Actuellement elle concentre ses études sur le premier humanisme.

Toshinori Uetani

est né à Osaka (Japon) en 1960. Il est ingénieur de recherche CNRS au CESR depuis 2003 en analyse des sources anciennes. Après sa première formation universitaire à Tokyo, il a préparé au CESR sous la direction de Michel Simonin la maîtrise, le DEA et le doctorat de lettres. Sa thèse porte sur un traducteur français du XVIe siècle, Jean Martin. Outre ses recherches sur la traduction en langue française au XVIe siècle et les lexiques multilingues, il participe depuis 2002 à l’étude et à la mise en ligne d’ouvrages anciens dans le cadre du programme Bibliothèques Virtuelles Humanistes. Il assure depuis 2004 un enseignement dans le master professionnel « Patrimoine écrit et numérique », encadre des stagiaires, contrôle les transcripteurs et prépare les notices bibliographiques.

Sébastien Busson

est né en 1972. Il est ingénieur d'études au CNRS, responsable du service Images-Mulitmédia du CESR, spécialiste des technologies numériques et des systèmes de gestion de bases de données sur Internet, il a mis en œuvre la campagne de numérisation des fonds photographiques du CESR dans le cadre du projet Pôle image (publication Microscoop CNRS 2002), et participé au projet européen Musico (Base d'Iconographie Musicale -Programme Culture 2000). Il a créé et administré le site Internet du Centre d'Études Supérieures de la Renaissance (http://www.cesr.univ-tours.fr). Responsable technique du projet Bibliothèques Virtuelles Humanistes, il participe au programme de numérisation des fonds anciens en Région Centre et à la conception de ce site Internet (http://www.bvh.univ-tours.fr). Il assure également un enseignement au sein du master professionnalisant « Patrimoine écrit et numérique ».

Jean-Louis Bouteiller

est né en 1972 et est actuellement assistant ingénieur informatique au CESR. Auparavant il a été développeur de site Internet dans des entreprises privées, agent de méthodes informatiques et électroniques et technicien de maintenance informatique.

Alice Nué

née en 1983, est technicienne PAO multi-supports au CESR depuis 2009. Elle s’occupe du service édition du CESR et assure la réalisation des supports de communication du Centre. Diplômée en italien (DEUG, Université de Tours), histoire de l’art (École du Louvre et CESR), elle a obtenu un diplôme de Master professionnel en « Patrimoine écrit et édition numérique » (CESR). Elle a d’abord travaillé en tant qu’ingénieure d’études à l’IRHT (CNRS, Orléans – service publication) et Assistante-ingénieure aux Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH-CESR – indexation iconographique) en 2008-2009.
Aujourd’hui responsable de la cellule édition, elle s’occupe des différentes collections du CESR (mise en page, relecture, secrétariat d’édition) :
1. Brepols Publishers - collection Études renaissantes dirigée par Philippe Vendrix
2. Éditions Honoré Champion - collection Le savoir de Mantice dirigée par Laurent
Gerbier, Chiara Lastraioli et Paul-Alexis Mellet
3. WEB - Collection Scènes européennes dirigée par Richard Hillman et André Lascombes

Massimo Scandola

est spécialiste d’histoire du livre, des archives et des bibliothèques et est un chercheur postdoctoral au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours sur le projet EDITEF. Ses recherches portent sur les fonds français en langue italienne et sur la circulation du livre italien en France à l’âge moderne.