Présentation de la base RDLI

Les livres imprimés en Italie des débuts de l’imprimerie à 1600 ont circulé dans toute l’Europe. Il manque pourtant des recensements des ouvrages conservés dans les fonds des bibliothèques publiques pour cartographier les échanges entre l’Italie et la France durant la première modernité. La base RDLI (Routes du Livre Italien ancien) a précisément vocation à recenser et à décrire les exemplaires conservés dans les fonds publics de Normandie. Elle donne accès à des notices bibliographiques fournissant des indications sur la nature des éditions et sur l’aspect matériel des exemplaires. Le contenu de RDLI vient des OPAC (On line Public Access Catalog) et des catalogues collectifs dont les données sont révisées à partir de critères thématiques sélectifs et de l’examen individuel des exemplaires. La seconde phase (2013-2015) de la base est maintenant achevée; elle a abouti en février 2015 à la création d’un nouveau site d’hébergement et la révision et l’enrichissement des anciennes notices des collections de la ville de Caen et d’autres bibliothèques de Basse-Normandie. Sont actuellement inventoriées toutes les bibliothèques publiques des départements du Calvados, de l’Orne et de la Manche.
La base RDLI est réalisée sous la responsabilité scientifique de Pascale Mounier (EA 4256 LASLAR) et en collaboration avec le Pôle du Document numérique de l’Université de Caen (responsable Pierre-Yves Buard) et des conservateurs et bibliothécaires des bibliothèques normandes. Cet outil fait partie du programme « Routes du livre italien ancien en Normandie » (responsable Silvia Fabrizio-Costa, EA 4256 LASLAR ) qui entre dans l’axe « Valorisation du patrimoine littéraire et esthétique » du laboratoire LASLAR. La création du programme a ressorti à l’origine au CPER (Contrat Projet État-Région) 2008-2011 et dépend actuellement d'EDITEF.

Catalogage et inventaire : Gaëlle Thomasset de Longuemare et Giunia Totaro.


Accéder à la base RDLI